L’association Sentiers, créée en 2001 dans le sillage de la pensée du chorégraphe Bernard Glandier, place au centre de sa démarche le processus de création artistique, tout en posant un regard sur l’humain et son contexte, en favorisant le croisement entre les arts, notamment la danse et les arts visuels.


Résidence artistique 2016

Un printemps, un automne à Lamelouze
Une résidence : rencontrer des habitants et travailler avec eux.

Plus précisément, d’être travaillé par eux, par leurs ressources, leurs savoirs, leur vécu.
Penser le territoire de Lamelouze comme un terrain d’expérimentations réciproques, où artistes et habitants croisent leurs savoir-faire et leur lecture du territoire pour créer des projets communs ;
Travailler un état de disponibilité réciproque où chacun, habitants et artistes, sont modifiés par l’en-commun de leur dialogue nouveau.

Penser cette première année de résidence comme un temps de rencontres incarnées artistiquement : Proposer aux habitants un panel d’états d’être artistique différents :
— être spectateur/auditeur/visiteur : proposer des temps de rencontres publiques pour que les habitants nous rencontrent (forme conférence performée, exposition ?)
— être témoin/ressource : en partageant les lieux de vie, les espaces publics communs avec les artistes et/ou étudiants au travail durant l’année.
— être participant : avec le projet mon nom des habitants

Projet de Laurent Pichaud, chorégraphe, interprète, directeur artistique du Master EX.E.R.CE, spécialité études chorégraphiques – « recherche et représentation » – Université Paul Valéry Montpellier III / CCN de Montpellier.
Périodes prévues : juin, septembre, octobre et novembre 2016 (sous réserve des attributions de subvention).


Artothèque, nouvelles oeuvres

Sentiers_Artotheque2015-01

 

Depuis 2014, Sentiers vous propose d’emprunter des oeuvres créées suite à des résidences d’artistes sur la commune de Lamelouze. Chaque année à l’automne, l’Artothèque de Sentiers réouvre ses portes pour un temps convivial en présence des artistes en résidence ces dernières années.

Mathias Poisson, en résidence depuis deux années auprès de Sentiers à Lamelouze, ajoute de nouvelles productions d’oeuvres plastiques à l’Artothèque, réalisées lors du projet Le Chant Des Sentes avec la collaboration de Virginie Thomas, Lise Mazin et du collectif Safi (Dalila Ladjal et Stéphane Brisset).

Découvrir les oeuvres